Russie
Autres pays : République tchèque | Slovaquie | Pologne | Hongrie | Roumanie | Bulgarie | Croatie | Slovénie | Lituanie|

La place de la religion dans la société

drapo russie

La religion principale en Russie est l'Orthodoxie. 75 % des Russes se disent orthodoxes. Le patriarche de l’Eglise orthodoxe russe est Alexis II.

L'Islam est pratiqué par un cinquième environ des citoyens. Il existe également des minorités catholique, protestante et juive (cette dernière étant concentrée dans la République juive de Birobidjan).

Après la chute du régime communiste athée, la Russie a connu un retour à la religion. Si pendant l'URSS, les Russes ne fêtaient pas Noël mais uniquement le Jour de l'An, aujourd'hui les églises sont pleines le 7 janvier, date du Noël orthodoxe. Selon les sondages, près de la moitié des Russes se disent aujourd'hui croyants (quatre fois plus que dans les années 1970) et le nombre d'athées est deux fois et demi inférieur à celui des années 1970.

Tous les âges et mileux sociaux suivent cette tendance : il est amusant (et c'est un fait courant) de voir des hommes musclés et de profession «douteuse» aller voir le pope pour absoudre leurs péchés.

La superstition est également présente en Russie. 40 % des Russes croient dans les phénomènes paranormaux et 12 % dans la magie noire. Par exemple, certains Russes ne serrent pas la main de leur contrepartie au seuil d'une porte, car il s'agit traditionnellement de la frontière protégeant l’isba (maison traditionnelle en bois) des forces maléfiques du monde extérieur. De même ne verse-t-on pas à boire la main tournée vers l’extérieur, geste dont la valeur symbolique remonte à de vieilles habitudes de communion païenne. Les grands saints de la foi orthodoxe sont eux-mêmes associés à d’anciennes divinités païennes. De nombreuses légendes circulent également.

Beaucoup de Russes ont été victimes (et le sont toujours aujourd’hui) d’escrocs qui profitent d’une certaine crédulité. Ainsi, il y a un nombre impressionnant d’agences de médiums qui sont prêts à résoudre tous les problèmes de la vie quotidienne pour une rémunération conséquente. Pendant des années, les Russes ont été sous l’emprise de deux « guérisseurs », Kashpirovsky et Chumak, qui rassemblaient tout le pays devant la télévision dans la soirée pour faire passer l’énergie positive. Ensuite, les guérisseurs faisaient le tour des villes afin de faire fructifier leur investissement.

 

Autres rubriques utiles

La population russe

 

 


LaRussie.fr - Tous droits réservés -